L’hydrolyse thermique de biomasse comme les eaux usées permet une réduction conséquente des pathogènes et de leurs vecteurs. La mise en décharge peut éventuellement être évitée, et grâce au Turbotec, ces boues peuvent même servir à produire des engrais renouvelables.

Valeur accrue

Les substances difficiles à digérer sont hydrolysées lors du procédé. Par conséquent, vous obtenez plus de biogaz avec la même quantité de biomasse, et il reste moins de biomasse après la digestion. De surcroît, vous pouvez augmenter la charge de biomasse dans les digesteurs, grâce au changement d’hydrodynamique de la biomasse.

Procédé continu

Le TurboTec® THP breveté avec mélange et séparation fonctionne en continu. L’équipement fonctionne de façon stable, sans périodes d’inactivité de l’équipement et à des coûts d’investissement optimaux. De plus, les équipements auxiliaires et la consommation d’énergie sont personnalisés selon le cahier des charges de chaque projet. Les paramètres peuvent être réglés selon les exigences du client pour éviter tout contact avec les matières pré-hydrolysées et post-hydrolisées.

Pré-traitement et échange thermique

La biomasse brute est filtrée avant d’entrer dans le système. Cela peut être effectué par exemple dans un tambour ou par dégrilleur. Cela permet à la fois d’éviter les temps d’arrêt non seulement dans le TurboTec® THP, mais également dans le digesteur et d’améliorer la qualité de la biomasse finale. Avant d’être filtrée, la biomasse brute est partiellement chauffée par la chaleur de la biomasse hydrolysée sortante. Cela peut être réalisé lors de l’étape de mélange et de séparation, par les échangeurs thermiques ou une combinaison des deux.

Hydrolyse

Le flux continu de biomasse brute chaude est chauffé avec de la vapeur à 140-160 °C et entre dans le réacteur. Dans ce dernier, la matière y séjourne suffisamment longtemps pour que l’hydrolyse s’y déroule. Dans ce réacteur continu, la matière est maintenue dans un environnement turbulent. De cette manière, toute la matière est hydrolysée et toute sédimentation est évitée.

Post-traitement

Après l’hydrolyse, la biomasse est refroidie par contact avec la boue brute, par des échangeurs de chaleur, ou les deux. La viscosité est réduite, la matière plus facile à pomper et plus facile à traiter dans les digesteurs conventionnels. En raison de l’hydrolyse, une quantité supérieure de phosphate et d’ammoniac sera libérée dans le digesteur. Elle peut être valorisée sous la forme de struvite et de sulfate d’ammonium.

DMT propose depuis longtemps des solutions de traitement des eaux et de récupération des nutriments. Nos nouveaux produits offrent des solutions intelligentes pour tirer davantage de revenus de votre installation de digestion anaérobie ou pour produire des engrais à partir de vos eaux usées. L’hydrolyse thermique est donc la clé du succès.

Lire davantage / références